Écoconduite : les bonnes pratiques

L’écoconduite est un comportement de conduite citoyenne permettant de réduire sa consommation de carburant, de limiter l’émission de gaz à effet de serre, responsable du réchauffement climatique et de diminuer le risque d’accident.

Informations mises à jour le 31/05/2022

Quelques conseils pour une conduite écoresponsable 

  • Préparez votre trajet et vérifiez la pression des pneus. Ne jamais oublier que des pneus sous-gonflés, c’est du carburant en plus et une moins bonne tenue de route.
  • Assurez-vous du bon état du véhicule. Un véhicule mal entretenu peut entraîner une surconsommation de carburant pouvant aller jusqu’à 25 %.
  • Supprimez toute charge inutile. Pour consommer moins de carburant, privilégiez les coffres de toit aux galeries. Ne pas oublier de les enlever après utilisation sous peine d’une surconsommation de 10 à 15 %.
  • Adoptez une conduite souple. Démarrez en douceur et passez sans attendre le rapport supérieur pour éviter les surrégimes qui occasionnent une surconsommation de carburant de 20 %. Anticipez les ralentissements : utilisez le frein moteur plutôt que la pédale de frein.
  • Réduisez votre vitesse. 10 km/h en moins permettent d’économiser jusqu’à 5 litres de carburant et de réduire de 12,5 % (soit 12 kg) les émissions de CO2 sur 500 km.
  • Coupez le moteur lors d’un arrêt prolongé. Arrêter puis redémarrer un véhicule permet de consommer moins de carburant que de laisser tourner le moteur au ralenti plus de 20 secondes.
  • N’abusez pas de la climatisation. La surconsommation de carburant des véhicules due à la climatisation peut atteindre 10 % sur route et 25 % en ville. Moins de climatisation, c’est 15 % de CO2 rejetés en moins sur 100 km.

Bon à savoir

Pensez au covoiturage ! Le covoiturage consiste à se grouper entre particuliers effectuant le même trajet, afin de n’utiliser qu’un seul véhicule. Cette pratique est doublement vertueuse en ce qu’elle permet de limiter les émissions de polluants et de fluidifier le trafic.

Focus sur la vignette Crit'Air

La vignette Crit'Air régule la circulation des véhicules polluants dans les grandes villes (Paris, Grenoble, Lyon, Toulouse, Montpellier, ...) : retrouvez la liste sur le site Bison Futé. En cas de contrôle, vous risquez jusqu'à 68 € d'amende.

La vignette Crit’Air est obligatoire dans les zones à faibles émisions mobilité (ZFE-m) et lors de la circulation différenciée.

Paramètres d'affichage

Choisissez un thème pour personnaliser l’apparence du site
light
dark
system