La main courante

Vous souhaitez déposer une main courante auprès de la police ou de la gendarmerie, pour déclarer des faits sans porter plainte.

Informations mises à jour le 23/05/2022

Faire la différence entre la plainte et une main courante.
Les différences entre la plainte et la main courant.

Qu'est-ce qu'une main courante ?

Vous pouvez déposer une main courante (également appelée déclaration d’usager) auprès de la police ou de la gendarmerie si vous souhaitez déclarer des faits que vous avez subis ou dont vous avez été témoin. Par exemple :

  • Le départ de votre époux(se) ou partenaire de pacte civil de solidarité (pacs) du domicile.
  • La non-présentation d'enfant dans le cadre de l'exercice d'un droit de visite et d'hébergement malgré une décision de justice.
  • Des bruits de voisinage.
La main courante, pas de procédure judiciaire.

Signaler des faits

  • Contrairement à une plainte, le but de la main courante n'est pas d'engager des poursuites à l'encontre de l'auteur des faits, mais de signaler la nature et la date des faits.
  • Le fait de déposer une ou plusieurs mains courantes concernant les mêmes faits répétés (par exemple : tapage nocturne, harcèlement, menace ...) peut servir en cas de plainte future.
  • L'auteur des faits n'aura pas connaissance de votre main courante et ne sera pas convoqué s’il ne s’agit pas d’une infraction pénale.
  • Même en l'absence de plainte, le procureur de la République, informé d'une infraction dans une main courante, peut décider de lancer une enquête.
  • La main courante est un début de preuve, mais peut ne pas suffire car ce n'est qu'une simple déclaration de votre part. Vous aurez besoin de la compléter par d'autres éléments (témoignages, constat d'huissier, messages texte, messages vocaux...).
  • Vous pouvez demander une copie de la main courante ainsi enregistrée et la conserver.

Une exception

Il n’est pas possible de déposer une main courante dans le cadre de violences sexuelles, sexistes ou conjugales.

À savoir

  • Il est possible de déposer une main courante longtemps après les faits concernés. Cependant, si vous envisagez une action en justice, vous devez respecter le délai de prescription. Le dépôt d'une main courante n'interrompt pas le calcul de ce délai.
  • Par exemple, en cas de délit, vous devez porter plainte dans le délai maximum de 6 ans après les faits, même si vous avez déposé une main courante entre-temps.
  • Une main courante ne peut pas être modifiée après avoir été déposée. Au mieux, il est possible d’en faire une complémentaire.
  • Le dépôt d’une main courante est gratuit.

Je dépose une main courante dans un commissariat ou une gendarmerie

  • Pour Paris et la petite couronne (75, 92, 93, 94) je peux prendre rendez-vous en ligne
  • Pour les autres départements, je m'y rends directement.

À lire aussi

Paramètres d'affichage

Choisissez un thème pour personnaliser l’apparence du site
light
dark
system